Telephone D

TELEPHONE D

Téléphone D (06 3720891) a commencé comme un service de consultation téléphonique sur le syndrome de Down en 1993.
Ce service est disponible du lundi au vendredi (de 9h00 à 18h00 et le vendredi de 9h00 à 15h00) et répond aux questions relatives à tous les aspects du syndrome de Down avec une attention particulière aux questions relatives aux aspects de soins et de protection (invalidité civile, allocations, aides, la loi 104, placement pour l’emploi, sauvegarde).

En moyenne, chaque année, les contacts avec Téléphone D sont environs un millier, la plupart du temps par téléphone (environs 70%), ainsi que par e-mail et sur le site Web. A contacter le service sont en majorité les familles (75% des cas) des personnes atteintes du syndrome de Down, suivis par les opérateurs (20%).
En plus de fournir des conseils aux utilisateurs, Téléphone D est promoteur des communications et des demandes d’assistance aux autorités compétentes pour résoudre les situations de difficultés ou de violation des droits déclarés par les familles.
Téléphone D est étroitement lié avec un service de Consultation Juridique qui donne gratuitement, tous les après-midi du premier mardi de chaque mois, des consultations à ceux qui le demandent (généralement des membres de la famille, mais aussi, par exemple, des représentants ou des opérateurs d’autres associations) sur les questions liées directement ou indirectement au syndrome de Down ou à d’autres handicaps, afin de sauvegarder la personne handicapée. L’équipe est composée d’un procureur adjoint au tribunal de la République du Tribunal des Mineurs de Rome, qui est aussi juge tutélaire, d’un notaire, d’un avocat, d’un expert-comptable et de l’un des opérateurs de Téléphone D qui prend les rendez-vous.
Suivi des fiches informatives dans le domaine des Droits.
Pour contacter le service via e -mail : telefonod@aipd.it

Qui soutien Téléphone D
Téléphone D est né grâce à une recherche de deux ans financée par l’Institut Italien de Médecine Sociale.
En 1998, il a reçu une subvention de “30 heures pour la vie” qui a permis au service d’élargir son staff et d’adopter l’équipement le plus approprié.
De 1999 à 2001et en 2012 la Région du Latium intervient en finançant les activités de prestation de service pour les utilisateurs résidant sur son territoire.

En 2004, la Coop Toscana Lazio et Boeing donnent au service d’importantes contributions. De 2004 à 2006 Téléphone D a été financé par le Ministère du Travail et de la Politique Sociale au sein du projet «De un à plusieurs, de plusieurs-à- un. Pour une association toujours plus nationale «et depuis 2009 AIPD ouvre un Service de Médicine, toujours avec des fonds provenant du Ministère du Travail, de la Santé et des Politiques Sociales.

Depuis 2009, un accord est signé avec la «Fondazione Roma Tiers Secteur», tandis que d’Octobre 2012 jusqu’à Septembre 2013, l’Eglise Vaudoise prend en charge le projet «Utilisateurs protagonistes” dans lequel le service est activé.